La filière Cognac réaffirme son engagement environnemental et ses ambitions en matière de transition écologique et de viticulture durable en franchissant deux nouvelles étapes. Quelques jours après l’inscription de nouvelles dispositions agroenvironnementales dans son cahier des charges, l’appellation Cognac remet sa certification à une nouvelle promotion de viticulteurs portant à 258 le nombre d’exploitations diplômées.

 

Les 9, 11 et 14 février, les représentants du BNIC remettent officiellement leur Certification Environnementale Cognac & HVE à une nouvelle promotion portant à 258 le nombre d’exploitations qui sont désormais labellisées, soit 16 % des surfaces de l’appellation Cognac. Ces remises ont lieu à travers le vignoble au sein d’entreprises nouvellement certifiées, notamment à Sigogne, Segonzac et Jonzac.

Dans une optique de progrès continu, la filière annonce aujourd’hui une nouvelle promotion d’exploitations certifiées quelques jours après l’annonce de l’intégration de premières dispositions agroenvironnementales dans le cahier des charges de l’AOC Cognac. Ces évolutions visent pour rappel à généraliser les bonnes pratiques dans le vignoble en appui aux exigences de la certification environnementale de la filière.

Le développement durable est plus que jamais au cœur de la dynamique de la filière Cognac et de ses priorités. Près de 3 000 viticultrices et viticulteurs sont aujourd’hui engagés dans une démarche de viticulture durable et la filière Cognac réaffirme son objectif d’atteindre 100 % de ses exploitations certifiées sur le plan environnemental d’ici à 2028.

Pour rappel, la Certification Environnementale Cognac & HVE est une double certification qui intègre des critères spécifiques à la filière Cognac en plus des exigences de la certification HVE du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Elle couvre entre autres les thèmes de la réduction de l’usage des herbicides, la protection de la qualité de l’eau ou encore la préservation de l’atmosphère, des sols et de la biodiversité.

Dans le courant de l’année 2022, la filière Cognac dévoilera les axes d’une politique de développement durable encore renforcée.

Plus d’informations sur ce programme sur vitidurable.cognac.fr

À PROPOS DU BNIC

 

 Le BNIC, Bureau National Interprofessionnel du Cognac, représente, développe et protège l’Appellation d’Origine Contrôlée Cognac en France et dans le monde.

Dans plus de 150 pays où le Cognac est présent, cette AOC confère au consommateur la garantie d’une eau-de-vie d’exception. Composé à parité de professionnels de la viticulture et du négoce, le BNIC est le lieu de concertation et de décision de près de 4 200 viticulteurs et bouilleurs de cru, 120 bouilleurs de profession et 270 négociants de l’appellation.

Le BNIC agit au service de l’intérêt de ceux qui font le Cognac et de ceux qui le consomment, dans une préoccupation constante de responsabilité vis-à-vis de tous les publics de l’appellation.