“Cognac, terroir d’exigences” : retour sur les ateliers participatifs sur la protection de la santé de tous, le développement local et la transmission d’une culture et d’un patrimoine

Les 5 et 7 février derniers, la filière Cognac a organisé au Castel et aux Abattoirs ses deuxième et troisième ateliers de travail et de concertation dans le cadre de l’élaboration de sa stratégie de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Au total, ce sont 130 participants qui ont échangé sur les thématiques suivantes : la protection de la santé de tous pour l’un puis le développement local et transmission d’une culture et d’un patrimoine pour l’autre.

Début février, la filière Cognac a organisé au Castel et aux Abattoirs ses deuxième et troisième ateliers de travail et de concertation dans le cadre de l’élaboration de sa stratégie de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Au total, ce sont 130 participants mobilisés et motivés qui ont échangé sur les thématiques suivantes : la protection de la santé de tous pour l’un puis le développement local et la transmission d’une culture et d’un patrimoine pour l’autre.

Le 5 février, 70 participants (acteurs de la filière, associations environnementales et de représentation des riverains, partenaires institutionnels, etc.) ont échangé sur la thématique de la protection de la santé de tous. Deux ateliers ont eu lieu simultanément : la réduction des pesticides et la consommation responsable.

Le 7 février, c’est une cinquantaine d’acteurs de la filière et du territoire (associations, maisons de négoce, viticulteurs, instituts et organismes de formations, acteurs culturels etc…) qui s’est réunie pour réfléchir sur les thématiques de la contribution au développement local au travers de l’emploi et de la formation mais aussi de la culture et du patrimoine.

Au cœur des échanges, écoute des parties prenantes, indentification et priorisation des enjeux, réflexions sur les travaux à engager pour poser les bases d’une feuille de route ambitieuse et réaliste pour les années à venir.

Les fruits de ces réflexions viendront compléter le plan d’actions de la filière en matière de responsabilité sociétale, avec des objectifs, des ambitions chiffrées et à terme des indicateurs de mesure pilotés par le BNIC.