L’appellation Cognac engagée dans sa révolution verte

Encouragés par une certification environnementale exigeante portée par le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) et ses partenaires de l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) et des Chambres d’agriculture, les viticulteurs et maisons de Cognac sont engagés dans une profonde évolution de leurs pratiques viticoles. Ils adoptent et partagent de bonnes pratiques conduisant l’ensemble des acteurs dans une démarche de progrès continu, permettant ainsi la réduction de leur utilisation des produits phytosanitaires de synthèse et des herbicides tout en favorisant la biodiversité, préservant la qualité de l’air, de l’eau et facilitant le dialogue avec leurs riverains. 

Ces « bonnes pratiques » emblématiques de la transition agroécologique sont en cours de développement et de généralisation dans le vignoble. La mise en place de l’ensemble de ces pratiques vise à terme l’obtention par une grande partie des producteurs d’une certification environnementale de filière et l’atteinte d’objectifs environnementaux ambitieux. Cette certification intègre des critères spécifiques au vignoble de Cognac, en plus des exigences de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) – développée par le ministère de l’Agriculture pour valider la réussite des exploitations engagées dans cette transition. Elle est l’aboutissement d’une démarche collective mise en place par la filière via son interprofession le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) en 2016 et visant à engager les 4 300 exploitants viticoles de la filière – soit 100 % des viticulteurs – dans une dynamique de progrès d’ici fin 2021. 

Les objectifs de la filière Cognac 

Début juillet 2020, près de 2 400 viticulteurs du Cognac sont déjà engagés dans la démarche, ce qui représente près de 70 % des surfaces du vignoble. À moyen terme, les objectifs de la filière sont d’atteindre 50 % des 78 000 hectares du vignoble sous Certification Environnementale Cognac & HVE d’ici 2025. 20 premières exploitations ont passé le cap de cette certification en 2019 et une centaine d’autres devrait les rejoindre à l’automne 2020. 

Retrouvez l’intégralité de l’article “L’appellation Cognac engagée dans sa révolution verte” 2020_Environnement_Bonnes Pratiques_L’appellation Cognac engagée dans sa révolution verte