Imprimer la page Retour

WebForm
Depuis plus d’un an toute la filière vigne et vin appuyée par FranceAgriMer s’est mobilisée pour définir les contours d’un plan national contre le dépérissement du vignoble. Elle s’engage dans une dynamique collective autour de quatre ambitions fortes.
Plan national "Dépérissement du vignoble" : la filière vitivinicole mobilisée
20/05/2016

Publication du CNIV et FAM - Avril 2016

Les interprofessions viti-vinicoles, avec le soutien de FranceAgriMer, ont décidé d’unir leurs forces pour lutter contre les dépérissements constatés dans le vignoble depuis plusieurs années et ainsi redonner de la compétitivité à la filière. Un plan national de lutte contre les dépérissements a été construit en concertation avec tous les organismes et métiers concernés, de la production du plant de vigne à la vente du vin.

Un engagement collectif autour de quatre ambitions fortes Les quatre ambitions du plan dépérissement sont complémentaires et interagissent entre elles dans une démarche globale.
  • Ambition n°1
    Vers un réseau d’acteurs pour promouvoir la formation et le transfert des bonnes pratiques.
  • Ambition n°2
    Pour la production des plants en partenariat avec la pépinière viticole.
  • Ambition n°3
    Vers une coordination de réseaux d’observation du vignoble pour anticiper les crises et identifier des action correctrices.
  • Ambition n°4
    Pour une recherche répondant aux attentes de la filière, dans un partenariat renouvelé avec le monde scientifique




Stéphane Le Foll salue l'ambition du plan national de lutte contre le dépérissement et annonce le déblocage de 1,5M€ de crédits de l'État



 

Imprimer la page Retour