Imprimer la page Retour

WebForm
Niveau de maturité déjà correct et apparition de foyers de Botrytis incitent à envisager un début vendanges avant la fin du mois.
Contrôles maturation 2016, prélèvement 5 du 19 septembre : les pluies changent la donne
20/09/2016

Prélèvement 5 du 19 septembre 2016 - rapport succinct

Date 19/09Evolution 2016 en 1 semaineEvolution moyenne des années passées
Poids moyen d'une grappe (g)337+ 21+ 14
TAV potentiel (% vol)8.1+ 0.4+ 1.0
Acidité totale (g/L H2SO4)7.6- 1.6- 1.8
pH2.85+ 0.07+ 0.10
N assimilable (mg N/L)70
Taux Botrytis (%)0.7
Erratum : la valeur de pH de la semaine passée (Prélèvement 4 du 12/09) est 2.78 et non 2.70

Des pluies abondantes interrompent la longue sécheresse de 2016. Les orages du mardi 13 s’accompagnent de vents forts, et malheureusement de grêle sur de vastes secteurs (voir notre note du 15 septembre). Il pleut à nouveau en fin de semaine, donnant un cumul d’environ 40 à plus de 70mm (sauf sur les îles, moins arrosées), l’équivalent de la pluie normale d’un mois de septembre. Même si le poids des grappes n’augmente guère plus que d’habitude, il semble se produire une certaine dilution, et un net ralentissement de la maturation. La teneur en azote assimilable continue de baisser mais pourrait légèrement remonter à partir de maintenant. Les caractéristiques moyennes observées respectent les critères qualitatifs d’un vin de distillation, nous amenant à conseiller un début des vendanges proche dans beaucoup de situations, d’autant que des foyers de pourriture apparaissent çà et là, soit liés à des perforations de vers de grappe, soit sur des baies de grappes compactes dont la pellicule doit être fragilisée.



Contact, renseignements
Vincent DUMOT
BNIC
+33 (0)5 45 35 61 21
vdumot@bnic.fr


 

Imprimer la page Retour