Imprimer la page Retour

WebForm
Suite aux récents épisodes de gel, dont les plus importants ont eu lieu dans les nuits du 28 au 29 avril et du 30 avril au 1er mai, la part du vignoble cognaçais la plus sévèrement touchée est de l'ordre de 5% en surface.
Episodes de gel avril-mai 2016 : premier bilan
10/05/2016

Certains secteurs sont particulièrement touchés comme le pays-bas, les bassins de la Charente, de la Soloire et du Né . Le reste du vignoble est atteint à des degrés moindres, les parcelles touchées ainsi que la gravité des dégâts étant fortement liés à la topographie locale (bas-fonds par exemple). L'impact réel de cet épisode sur la production ne pourra être précisé qu'après l'observation des sorties de grappes prévue la deuxième quinzaine de mai.

 

Imprimer la page Retour