Imprimer la page Retour

WebForm
Cognac, le 5 mai 2017 : une réunion, présidée par les Préfets de la Charente et de la Charente-Maritime s’est tenue ce jour, dans les locaux du BNIC entre les Administrations, les acteurs des différentes Filières du bassin viticole Charentes-Cognac et les autres parties prenantes (assurances, secteur bancaire, MSA, …) ainsi que Météo France. L’objectif était de partager un bilan et dégager les mesures d’accompagnement des viticulteurs et autres opérateurs viticoles touchés dans ce contexte difficile.
INFO PRESSE : épisodes de gel des 27 et 28 avril 2017 : réunion de bilan et d’échanges au BNIC le 5 mai
05/05/2017

Gel des 27 et 28 avril 2017 : bilan météorologique et impacts sur le vignoble
Météo France a présenté un bilan météorologique des épisodes de gel du 27 avril. La journée du 27 avril a été la plus froide enregistrée depuis le 21 avril 1991 sur l’Ouest de la Charente et l’Est de la Charente-Maritime à cette période de l’année, avec des températures minimales enregistrées à 5 heures du matin ayant atteint -4,7° à Pons (température au sol, 10 cm d’altitude). La nuit suivante a également été froide. En 1991, le gel avait été plus sévère en termes de température, mais enregistré sur une période plus brève.

Météo France estime entre 8 et 12° l’écart entre les températures enregistrées lors de cet épisode et la moyenne saisonnière. Le gel est intervenu quelques jours après un premier épisode constaté le 21 avril qui avait conduit à des dégâts sur les jeunes plants dans quelques parcelles et spécifiquement dans quelques points bas.

Le BNIC a ensuite confirmé le bilan de 25 000 hectares (soit un tiers du vignoble) très fortement touchés auxquels s’ajoutent près de 15 000 hectares impactés à un degré moindre (entre 20 et 75% de la parcelle touchée).

Échanges sur les mesures d’accompagnement Les instances présentes ont abordé l’ensemble des mesures envisageables pour aider les viticulteurs et autres opérateurs viticoles touchés.

Les filières Cognac et Pineau des Charentes disposent de réserves. Elles mènent actuellement une réflexion sur leur activation.

Des points sur les mesures fiscales, le recours à l’activité partielle ou encore le report de cotisations sociales ont été abordés respectivement par la Direction Départementale des Finances Publiques (DDFiP), la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte) et la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Enfin, les secteurs bancaires et des assurances étudient les possibilités d’accompagnement des acteurs concernés au cas par cas.

Les viticulteurs et opérateurs concernés seront informés des mesures prises et des modalités de mise en œuvre.


Contact Presse BNIC : Marie-Véronique CHALAS - 05 45 35 60 24 - mchalas@cognac.fr

Contact Presse Pineau des Charentes : Emilie BILLOTTE – 05 45 32 66 80 – ebillotte@pineau.fr

Contact Presse Vins de Pays : Chloé IMBERT – 05 17 22 00 00 - cimbert@vindepayscharentais.fr

Contact Presse CIMVC* : Alexandre IMBERT - 05 45 36 59 88 - aimbert@ugvc.fr

*Comité interprofessionnel des moûts et vins des Charentes

 

Imprimer la page Retour