Imprimer la page Retour

WebForm
En mars 2014, le BNIC a assuré auprès des douaniers bosniens une formation visant à faciliter la détection des contrefaçons de Cognac.
Contrefaçon : formation de douaniers bosniens à Sarajevo
01/04/2014

En étroite collaboration avec la structure bosnienne équivalente à l’INPI (Institute for Intellectual Property of Bosnia and Herzegovina), le BNIC (Bureau National Interprofessionnel du Cognac) a dispensé à Sarajevo en mars 2014 une formation auprès de cet institut ainsi que des douaniers bosniens.

Ces actions de formation visent à expliquer le régime de protection des Indications Géographiques auprès des autorités de contrôle sur le terrain. Les règles douanières permettent en effet aux douaniers de saisir des marchandises lorsqu'ils ont des soupçons quant à leur authenticité.

Le BNIC a présenté ses missions, un aperçu des règles de production du Cognac, les principes de protection de l’Indication Géographique Cognac ainsi que différentes formes d’usurpations.


Plus de quarante personnes ont été formées à la détection de contrefaçons de Cognac dans le but d’assurer une protection toujours plus efficace, en particulier aux frontières Est de l’Union Européenne.


Contact, renseignements
Lionel LALAGÜE
BNIC - Service de Protection de l'AOC & Accès aux Marchés
+33 (0)5 45 35 60 60
llalague@bnic.fr


 

Imprimer la page Retour