Imprimer la page Retour

WebForm
Le 18 décembre 2009, les autorités chinoises de l’AQSIQ (General Administration of Quality Supervision, Inspection and Quarantine) ont officiellement reconnu le Cognac en tant que première Indication Géorgraphique étrangère. Cette reconnaissance ouvre maintenant la voie aux autres IG européennes...
Le Cognac reconnu Indication Géographique en Chine
21/12/2009
Le 18 décembre 2009, les autorités chinoises de l’AQSIQ (General Administration of Quality Supervision, Inspection and Quarantine) ont officiellement reconnu le Cognac en tant que première IG étrangère. Cette reconnaissance ouvre maintenant la voie aux autres IG européennes.

Avec la mise en place en 1992 du dispositif européen relatif à la valorisation des indications géographiques pour l’ensemble des denrées alimentaires, le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) a très vite pris conscience qu’une voie nouvelle s’ouvrait dans les échanges internationaux de produits de qualité.

Compte tenu des relations commerciales privilégiées que le Cognac entretient avec la Chine, le BNIC a entrepris dès 1995 une coopération soutenue afin de préserver et de valoriser les nombreuses indications géographiques traditionnellement employées dans ce pays pour ses produits d’origine agricole de qualité. Ainsi a débuté une fructueuse collaboration avec les opérateurs chinois et leur administration, pour faire valoir le concept d’indication géographique et l’intérêt qu’il présentait pour les producteurs et pour les consommateurs.

Peu à peu acquises à cette cause, les autorités chinoises (l’AQSIQ en particulier) ont élaboré dès 2005 un texte destiné à soutenir cette démarche de valorisation des productions chinoises de qualité assorties d’une indication géographique et répondant à des critères particuliers de qualité.

Toutefois, cette législation chinoise n’avait, jusqu’à ce jour, pas prévu de procédure de reconnaissance des indications géographiques pour les produits étrangers.

Le climat de confiance réciproque et la parfaite connaissance du Cognac et de ses conditions de production par les autorités chinoises ont permis d’engager des pourparlers en vue de faire reconnaître cette appellation à l’occasion du centenaire de la Délimitation de l’Aire de production du Cognac en 2009.

Ainsi, c’est en accord avec les autorités de l’Union européenne et sur recommandation du Ministère de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Pêche (MAAP) que le Président et le Directeur du BNIC ont remis le cahier de charges de l’appellation Cognac aux responsables de l’administration chinoise en janvier 2009. Ces derniers ont accepté d’appliquer à cette appellation la même procédure que celle en vigueur pour les produits alimentaires chinois reconnus avec indication géographique (soit plus de 900 produits).

Les différentes étapes de la procédure s’étant déroulées sans aucune difficulté, les autorités de l’AQSIQ ont donc procédé à la publication de l’annonce officielle de la reconnaissance et de la protection de l’appellation Cognac en Chine le 18/12/2009.

« Que le Cognac soit la première indication géographique européenne reconnue en Chine montre à quel point notre appellation joue un rôle moteur à l’international ! » souligne Alain PHILIPPE, Directeur du BNIC. « Je suis fier que le Cognac, appellation appréciée sur tous les continents, ait ainsi ouvert la voie aux autres indications géographiques. » conclue-t-il.



Contact presse
Marie-Véronique Chalas - Bureau National Interprofessionnel du Cognac
Tél. : 05 45 35 60 24 - courriel : mchalas@cognac.fr


 

Imprimer la page Retour