Imprimer la page Retour

WebForm
Un vignoble globalement sain avec une précocité normale à ce jour, pourrait produire un rendement proche de la moyenne. Les premiers contrôles de maturation vont débuter prochainement avec un premier compte rendu avant la fin du mois d'août.
Un vignoble globalement sain avec une précocité normale
29/07/2014

Un potentiel de rendement proche de la moyenne
Le nombre de grappes compté ce printemps sur le réseau de parcelles maturation est inférieur à la moyenne, et à celui de 2013. Mais les grappes sont grandes et la floraison s’est très bien passée. La quantité de pollen le confirme et indique un potentiel de rendement supérieur à la moyenne. La simple observation de certaines parcelles va dans ce sens.

Les vignes grêlées début juin représentent environ 10% de la surface du vignoble, avec des niveaux de destruction divers. La perte de rendement ramenée au potentiel de production régional avoisine probablement quelques pourcents.

En tendance on peut donc estimer le potentiel de rendement moyen de 2014 à un niveau comparable à la moyenne des 10 dernières années, voire un peu supérieur, en tous cas supérieur à l’an passé.

Les contrôles maturation qui débuteront à la véraison fourniront une valeur de poids des grappes qui permettra d’établir une prévision quantifiée.

Un vignoble en bon état sanitaire Malgré une certaine pression parasitaire le vignoble est en bon état. Sur grappes, seuls peuvent encore apparaître des sorties tardives d’oïdium et des dégâts de pourriture à l’approche des vendanges, si les perforations de tordeuses s’avéraient fréquentes. Le feuillage se maintiendra en plus ou moins bon état selon le climat de fin de cycle qui déterminera la pression du mildiou sur feuilles et des cicadelles des grillures.

Une précocité normale pour des vendanges fin septembre Le vignoble est à ce jour à la fermeture de la grappe, ce qui place la précocité de 2014 au niveau de la moyenne des années passées. Le tout début véraison des Ugni blancs devrait intervenir vers le 10 août, et les vendanges vers le 25 septembre. La cinétique des sommes de température à venir pourra moduler cette précocité.

    Le premier contrôle maturation sera diffusé fin août.

Contact, renseignements
Vincent DUMOT
Station viticole du BNIC
+33 (0)5 45 35 61 21
vdumot@bnic.fr

 

Imprimer la page Retour