Imprimer la page Retour

WebForm
A l’occasion de la soirée d’inauguration de la Fête du Cognac, le BNIC annonce avoir passé le cap du 650ème viticulteur engagé dans la démarche viticulture durable de la filière cognac lancée en novembre dernier.
Développement durable : 650 viticulteurs déjà engagés dans la démarche viticulture durable de la filière Cognac
28/07/2017

Soucieuse de prendre en considération la préservation de son environnement et d’assurer un développement économique pérenne, la filière Cognac a déployé un dispositif innovant d’accompagnement de ses viticulteurs vers une certification environnementale et le partage des bonnes pratiques.

Cette initiative partait d’un constat simple : de nombreuses initiatives sont menées au sein de la filière pour produire mieux et dans le respect de l’environnement sans être connues de tous, ni partagées. Certaines restent par ailleurs à développer et à adapter selon les moyens, structures et contraintes des différentes exploitations (le bassin cognaçais compte plus de 4500 viticulteurs et une grande diversité de modèles).
Pour rappel, cette démarche a pour objectif d’engager 100 % des viticulteurs d’ici cinq ans avec à la clé, une certification environnementale reconnue autour de six enjeux :
  • pérennité du vignoble ;
  • protection du milieu naturel ;
  • maitrise des produits phytosanitaires ;
  • gestion des effluents vitivinicoles ;
  • formation, santé et sécurité au travail ;
  • relations entre les viticulteurs et leur voisinage.

Pour un viticulteur, s’engager dans la nouvelle démarche environnementale de la filière c’est concrètement :
  • S’inscrire à une première formation. Cette inscription constitue le premier acte d’engagement ;
  • Réaliser ensuite un diagnostic d’exploitation en ligne lors de la formation, permettant d’identifier des axes de progression et des objectifs individuels ;
  • Après ces étapes de formation et d’état des lieux, définir un plan d’action individualisé Bénéficier de conseils adaptés pour progresser ;
  • Etre enfin accompagné pour mettre en œuvre ce plan d’action avec l’objectif d’obtenir une certification environnementale pour ceux qui souhaitent valoriser leurs efforts.

« Je m’engage » : des témoignages de viticulteurs cognaçais en vidéo Afin d’illustrer l’engagement de l’ensemble de la communauté, la filière Cognac a laissé la parole en vidéo à 6 viticulteurs. Par leur témoignage, ils montrent leur implication et intérêts à suivre la démarche.






Quelques citations :

Eric BILLHOUET – viticulteur à Garancille
« L’intérêt de cette formation c’est de dire voilà ou vous en êtes, voilà où vous devez aller et voilà comment vous vous voulez y aller »

Aude BRIAND - viticultrice à Echallat
« La démarche nous permet d’avoir des solutions terrain »

Raphaël BRISSON – viticulteur à Matha
« Le développement durable c’est être en adéquation avec le cycle de la vigne »

Adrien GOYON – viticulteur à Salignac-sur-Charente
« Cela m’a conforté sur les investissements que j’avais fait au niveau des mises aux normes »

Vincent MORANDIERE – viticulteur à St-Thomas de Conac
« Grâce à la formation et à nos échanges, on se rend compte que ce qui semblait inaccessible devient accessible »

Marc VEILLON – viticulteur à Sigogne
« Tout cela va s’affiner au fur et à mesure où les viticulteurs auront chez eux cet outil d’aide à la décision »


Contact presse
Laurine CAUTE
Département Communication
BNIC
Laurine CAUTE
+33 5 45 35 60 59
lcaute@bnic.fr

Claire CAILLAUD
+33 5 45 35 60 52
ccaillaud@bnic.fr

 

Imprimer la page Retour