Imprimer la page Retour

WebForm
Une décision européenne sécurise les règles de plantation dans notre vignoble.
Une sécurisation du dispositif Cognac obtenue au niveau européen
18/09/2017

Suite à une décision prise au sein du Conseil le 18 septembre 2017, la proposition portée par la filière Cognac sécurisant les règles de gestion des plantations a bien été prise en compte dans le règlement « omnibus* ».

Cette proposition introduite dans les discussions européennes par l'intermédiaire du Parlement européen, qui soutient depuis plusieurs mois la filière Cognac, permet aux vins aptes à la production d’eaux-de-vie de vin sous Indication Géographique (IG) de se prévaloir des dispositions relatives aux autorisations de plantations de vigne prévues pour les vins d’Appellation d’origine protégée (AOP) et d’Indication géographique protégée (IGP), dont la restriction à la replantation.

Amorcée il y a plus d'un an par le BNIC avec l'appui du Ministère de l'Agriculture et le soutien de l'ensemble de ses partenaires (UGVC, SMC, CNAOC), cette démarche constitue aujourd'hui une victoire collective pour la filière qui pourra être mise en oeuvre dès 2018.

*Le règlement « omnibus » s’inscrit dans le contexte du cadre financier européen. Il a permis de proposer des correctifs dans le cadre de la Politique Agricole Commune (PAC).


Contact, renseignements
Marie-Véronique CHALAS
BNIC - Département communication - Contact Presse
+33 (0)5 45 35 60 24
mchalas@bnic.fr


 

Imprimer la page Retour